La pyramide de la récupération

La pyramide de la récupération

On a parlé sur ce blog de nombreuses méthodes liées au positionnement sur le vélo permettant d’éviter les blessures et favoriser  une pratique la plus efficace possible. Mais il serait une erreur que de négliger la plus importante de toutes. 

La récupération, dans tous les sports d’endurance, est primordiale pour pérenniser la pratique. Mieux je récupère, plus grande est la charge d’entraînement que mon corps est capable d’encaisser. Plus je récupère mieux je me sens et plus je m’adapte à ma pratique. 

On peut clairement faire le lien avec l’optimisation de la position cycliste dont l’objectif est identique. Mais si je ne respecte pas cette pyramide de le récupération, malgré la position la plus optimisée possible et la meilleure volonté du monde le risque de se blesser ou diminuer ses performances augmente. 

 

 

http://ylmsportscience.com/ A publié en 2021 cette infographie résumant les fondamentaux de la récupération. 
On voit clairement que la base de la pyramide est le sommeil et les temps de récupération ou rien n’occupe l’esprit donc pas de perturbation stress etc. 
Un deuxième pilier important est la qualité de l’alimentation et de l’hydratation. Avoir suffisamment de glucides, protéines pour reconstruire du muscle etc.
Plus nous montons dans cette pyramide, plus les méthodes s’avèrent avoir des niveaux de preuves limitées. On voit donc que des fois nous faisons passer des méthodes comme la cryothérapie en premier alors qu’elles peuvent ne rester qu’accessoires. 

 En résumé, il ne faut pas négliger les besoins primaires. 

 

 

 

 Voici une seconde infographie du Dr Peter Tierney ou il est référencé de nombreuses méthodes classifiées de bénéfiques à néfastes sur l’abscisse et en fonction de leur coût en ordonnée. 
Le résultat est le même que la pyramide. 

 

On peut donc conclure qu’une récupération efficace se base sur des choses simples et qu’il faut prendre le temps de les mettre en place. 

Retour au blog