Comment ajuster le positionnement de ses cales ?

Comment ajuster le positionnement de ses cales ?

L'ensemble pédale automatique / cale est le premier point de contact entre le cycliste et son vélo. C'est le lieu de transmission de la force, il est donc primordial que ce réglage soit optimisé afin de permettre la meilleure efficacité possible. 
Le positionnement des cales va dépendre des capacités du cycliste ainsi que de son anatomie. 
Ce réglage est aussi dépendant de la chaussure, de sa forme, de sa semelle etc mais nous expliquerons cela dans un autre article. 

 

Voici les étapes à suivre :

1. Prise de repères anatomiques 

Une fois le pied dans la chaussure il faut repérer la tete du 1er métatarse et celle du 5ème. 
Il est possible de les marquer avec un bout de scotch ou repère visuel. 

Entre ces 2 lignes nous avons une marge de réglage pour l'avancée ou reculée de la cale. 

 

2. L'avancé ou recul de la cale

Il y a toujours un repère sur la cale nous montrant le milieu de celle-ci, c'est à dire la ou la force est transmise. Nous prenons donc ce milieu de cale comme le repère à fixer.
Ce réglage se fera en fonction des capacités du cycliste. 

Chez un cycliste puissant et efficace avec ses mollets on aura tendance à regler plus en avant jusqu'à etre sous la tete du 1er métatarse. Inversement chez un cycliste déficitaire au niveau de ses mollets ou l'on cherchera à se rapprocher du 5ème métatarse. 
Plusieurs autres facteurs, évaluable auprès d'un professionnel, entrent en jeu pour décider de cette avancée ou reculée. Tout est une histoire de curseur afin d'etre pleinement adapté confortable et efficace. 

Il y a des réglages spécifiques au triathlon qui se font de plus en plus dans l'optique de reculer la cale afin d'économiser les mollets pour la course à pied qui va suivre. Ces réglages nécessitent encore des recherches afin d'etre pleinements validés. 

 


3. Rotation de la cale 


Cette rotation doit correspondre à la rotation naturelle de l'ensemble pied/jambe de l'individu. 

Des outils spécifiques existent comme l'ergon afin d'etre encore plus précis sur le réglage.
Il peut exister des réglages asymétriques en lien avec une pathologie. Pour cela il vaut mieux réaliser ce réglage avec un profesionnel. 


4. Test et ajustement :

Une fois que vous avez effectué ces réglages initiaux, il est important de les tester sur le vélo. Soyez attentif à tout inconfort, douleur ou déséquilibre pendant le pédalage, car cela peut indiquer un besoin d'ajustement supplémentaire.



5. Consultez un professionnel :

Si vous rencontrez des difficultés pour régler vos cales ou si vous souhaitez obtenir un réglage plus précis, il est recommandé de consulter un professionnel . Ils disposent de l'expertise et des outils nécessaires pour vous aider à obtenir une position optimale et éviter les blessures.


Il est important de noter que chaque cycliste est unique et que les réglages des cales peuvent varier en fonction des préférences individuelles et des besoins spécifiques. Prenez le temps d'expérimenter et de trouver la configuration qui vous convient le mieux pour une expérience de pédalage confortable et efficace.

Retour au blog