Changement de chaussure de vélo, comment faire son choix ?

Changement de chaussure de vélo, comment faire son choix ?

Aujourd'hui nous allons parler d'un élément important de l'équipement du cycliste. La chaussure, et comment trouver la chaussure la plus adaptée à soi. 
Le but par le processus qui suit est de vous conseiller sur la démarche à suivre pour trouver la paire liant confort, meilleure performance et efficacité. 

Chaque marque a un chaussant qui lui est propre et donc pas adapté à tout le monde. Nous allons voir les éléments à prendre en compte dans votre choix. 

Une chaussure est unique par plusieurs caractéristiques: 
Sa longueur de semelle / pointure
Sa largeur avant et arrière pied 
La rigidité de son mesh 
La forme de sa semelle 
La rigidité de sa semelle
Le type de fermeture 

Passons en revu les différentes caracterisiques pour trouver le modèle. 

1. La longueur de la chaussure, donc pointure

Il est recommandé de prendre 1/2 voire 1 pointure de plus que pour vos chaussures de ville.
A l'effort le pied gonfle du à la vasodilatation du système vasculaire échauffé. 

 

2. La largeur avant et arrière pied 

Des recherches ont été menées en 2023 dans le marché de la chaussure afin de classer des modèles en fonction de leur larguer avant et médio pied, jeter un oeil à ce document peut nous amener des informations.

Sinon afin de vérifier si une chaussure est assez large pour votre pied une astuce serait de sortir la semelle de propreté de la chaussure et poser votre pied dessus en position debout afin d'avoir du poids sur le pied (qu'il s'écrase comme lorsque vous forcez sur la pédale). 
Si votre pied dépasse franchement de la semelle en largeur celle ci sera trop étroite. 

L'idée serait d'avoir une marge médiale et latérale afin que votre pied puisse avoir une mobilité dans la chaussure. 

 

3. La rigidité de son mesh 

Certaines sont faites en cuir, d'autre au tissus composite. Il y en aura donc des plus rigides que d'autres. 
Aucun matériaux n'est parfait et votre recherche doit prendre en compte ce point pour s'adapter au mieux à la forme de votre pied. 

 

4. La forme de la semelle

Tout comme chaque marque a son chaussant, chaque marque a une forme de semelle lui étant propre, certaines auront tendance à etre très courbées, d'autres très droite. 

Encore une fois, aucune forme n'est parfaite, il faut qu'elle corresponde au mieux à votre pied. 

Cependant attention si vous passez d'une chaussure plate à une courbée (ou inversement) ces millimètres de différences peuvent avoir un effet sur le réglage de la hauteur de selle. 

 

5. La rigidité de la semelle

Il existe une indice de rigidité pour classifier les modèles. 
Un indice entre 5 et 6 favoriserait le confort visant plutot les débutants ou la pratique loisir.
Un indice entre 7 et 8 rentrerait dans la catégories sportif avec un chaussure qui améliore franchement le transfert de puissance mais perd en confort.
Un indice entre 9 et 13 ou la rigidité et l'efficacité prime visant franchement la compétition. 

Tout dépend votre recherche et votre tolérance. Car trop de rigidité augmenterait les contraintes subies par le pied en premier lieu et tout le membre inférieur par la suite. 

 

6. Le type de fermeture

A lacets, a scratch, a BOA, a fermeture micrométrique. Un mix de plusieurs. 
L'idée est de chercher la chaussure dans laquelle votre pied est le mieux maintenu en ayant l'espace de s'adapter. 

 

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure de changer vos chaussures de vélo de manière efficace. 

Retour au blog